Bonjour,
Le contact avec certains d'entre vous s'est un peu perdu depuis que j'ai fait mon alyah (immigration en Israël) en 2009, et j'ai très très longtemps hésité et repoussé l'écriture de ce mail, mais le voilà. 
"
​t​
zeva adom" ce matin. La sirène retentit.
On prend les clefs, le téléphone, et on va dans la cage d'escaliers, l'endroit le plus sécurisé de l'immeuble, parce qu'il n'y a pas pièce blindée dans l'appartement.
Et on attend. Avec les voisins. Boum. Cette fois, c'était tout près.
Deux roquettes du Hamas ont été interceptées par le dôme de fer.
On rentre.
Et on prie que personne n'ait été tué.
Voilà 18 jours que nous vivons cette situation dans tout le pays. 
Les habitans du sud, Sderot, Asdod, Askelon, vivent ça depuis 13 ans !!
J'ai regardé le journal de France 2 hier soir, avec le images de l'école de l'UNRWA au centre des combats, et le commentaire du journaliste : Tsahal a refusé l'évacuation humanitaire de l'école.
Vraiment difficile d'entendre ça, dans la mesure où Tsa​h​al passe une grande partie de son temps à veiller à ce que les populations ne soient pas au milieu des tirs. Mais soit... une désinfo de plus de la part de France 2.
On entend à longueur de discours qu'Israël fait un génocide dans la bande de Gaza.
Si notre volonté était de faire un massacre dans la bande de Gaza, ce n'est pas 800 morts qu'il y aurait après ces 18 jours. Ce serait des milliers. 
Savez-vous que Tsa​h​al a ouvert un hopital de campagne pour soigner les blessés palestiniens, et que le Hamas a tiré dessus ???
Plus de 2000 roquettes ont été tirées sur Israël depuis 18 jours.
Etant donné que le but du Hamas est de tuer le maximum d'Israéliens, permettez-moi un petit calcul, en imaginant que nous n'ayons ni le dôme de fer, ni les pièces blindées. En enlevant arbitrairement 500 roquettes qui pourraient tomber dans des terrains vagues, il reste 1500 atteignant des immeubles, et les centres ville.
Combien de victimes pensez-vous que ça aurait pu faire ?
Disons, en moyenne, 3 victimes par roquettes (ce qui est certainement très en dessous de la réalité)
1500 x 3 = 4500 morts. Sans compter les blessés.
Combien d'enfants sur ces 4500 victimes ??? 
Je vous laisse y penser seuls.
Mais Israël protège sa population, et nous respectons les consignes de sécurité. 
Et nous voyons aussi chaque jour les miracles et le prodiges de la protection de Dieu lui-même.
Je pourrais​ vous écrire toute la journée par rapport à ce qui se passe réellement ici.
Mais ce n'est pas le but de ce mail. 
Le but de ce mail est de vous demander de réfléchir.
Il y a maintenant de nombreuses possibilités de trouver des informations pour comprendre ce qui se passe vraiment ici. ("i24news", sur le net par exemple)
Quand je vois ce qui se passe en Europe en ce moment, aussi bien par rapport aux différentes "manifestations" remplies de violence et d'antisémitisme, que par rapport à la montée d'un islam de plus en plus radical, ce qui se passe ici, n'est qu'une introduction à ce qui arrive chez vous. Et je ne peux pas ne pas vous écrire.
Quand on commence à toucher aux Juifs, on sait que le jugement de Dieu est en route.
S'il vous plait, réfléchissez. 
L'esprit de mort qui agit en ce moment par les organisations terroristes islamistes, dans la bande de Gaza, ou dans les pays islamistes où les chrétiens sont massacrés, cet esprit ne s'arrêtra pas aux frontières de l'Europe.
Nous sommes très très loin de nous réjouir de la souffrance de la population de Gaza. Et encore moins du nombre de morts qui grandit chaque jour.
Notre seul but, c'est de vivre en paix sur cette terre.
C'était aussi le but des 33 soldats qui ont sacrifié leur vie depuis 18 jours. Et de tous ceux qui sont sur le terrain en ce moment.
S'il vous plait, réfléchissez, et ne prenez pas pour argent comptant ce que vous recevez des informations nationales. 
Je pense à vous,
Nadine