DE BELLE HUMEUR

25 octobre 2015

AuToMnE !!

 

automne à villepreux

automne à villepreux3

feuillage rouge

vigne vierge

feuillages

Posté par framboisiers à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 septembre 2015

LEUR LANGUE CAUSERA LEUR CHUTE

 

De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ


   Ainsi dit le psalmiste (Ps 64) à propos des ennemis d'Israël : "Ils aiguisent leurs langues comme des épées, ils lancent comme des flèches leurs paroles acerbes ; ils tirent en cachette sur l'innocent. Ils tirent sur lui à l'improviste et n'ont aucune crainte ; ils se fortifient dans leur méchanceté... ".
 
Comme ces paroles sont actuelles ! Nous le voyons ces jours-ci, durant les fêtes à Jérusalem, avec les assauts de pierres que mènent les Islamistes sur le Mont du temple contre les forces de sécurité israélienne, avec les jets de bombes incendiaires sur les maisons, avec les lancements mortels de pavés sur les voitures ou sur le tramway, avec les roquettes contre les villages du sud... et avec les propos incendiaires d'un Mahmoud Abbas plus hypocrite que jamais. 
Dimanche avant Rosh Hashana, des émeutiers musulmans ont lancé des pierres et des feux d'artifice contre la police sur le Mont du Temple, ainsi que des cocktails Molotov à proximité des deux entrées du site le plus sacré du judaïsme.
Le président de l'Autorité Palestinienne a en effet proféré ces paroles, incroyables dans la bouche d'un soi-disant homme de paix : «Nous allons protéger Jérusalem et allons protéger nos lieux saints chrétiens (sic !) et musulmans. Ils sont tous à nous et nous ne les laisserons pas les profaner avec leurs pieds sales(parlant des Israéliens). Nous ne quitterons pas notre patrie. Nous garderons chaque atome de la terre dans ce pays».
 
Que répond le monde, l'ONU, à ces provocations meurtrières? - Rien, silence des démocraties, silence des médias... La faute incombe (toujours) à Israël.
 
S'il est quasiment impossible à présent pour les Juifs de monter sur l'Esplanade du temple, il est difficile également pour les chrétiens de s'y rendre sans être insultés et agressés verbalement. 
Une jeune femme témoigne : «Durant plus d'une heure, les groupes de femmes musulmanes appeléesMourabitoun, régulièrement présentes dans ce secteur nous ont accompagnées, entourées et insultées sans répit, notamment aux cris de 'Itbah al-Yahoud (mort aux Juifs) et en scandant des slogans favorables à Daech». 
"Il sera comme un âne sauvage et indomptable"
Cette parole tirée de Genèse 16:12, définit Ismaël. Elle définit de même l'islamiste d'aujourd'hui, un âne sauvage et indomptable, ne pouvant s'intégrer dans aucune démocratie, refusant tout progrès et toute justice venant des hommes. "Sa main sera contre tous, et la main de tous sera contre lui", disent les Ecritures. Ne le voyons-nous pas aujourd'hui
 
Nous voyons de même les conséquences de la jalousie d'Ismaël vis à vis d'Isaac, l'héritier : Israël est devenue la bête noire de tous les Musulmans, sunnites ou chiites. C'est le seul point commun d'ailleurs qui réunit ces deux partis de l'islam se combattant férocement de nos jours. 
Étonnant ! Celui qui ne croit pas en la Bible, et au Dieu de la Bible, ferait bien de s'y intéresser. Il verra que tout se déroule comme ce qui était écrit il y a quelques 4000 ans. 
Nous croyons que l'islam, grâce à Dieu, tombera, parce que c'est écrit. Dieu se sert de l'Islam pour Ses plans, mais cette idéologie tombera comme est tombé le communisme, comme le mur de Berlin est tombé en 1989, laissant le champ libre aux Juifs du Nord pour faire l'aliyah. 
 
D'une certaine manière, Dieu permet le chaos que nous voyons au Moyen-Orient pour tracer "ses" frontières ; et nous croyons que ce qu'Esaïe prophétise s'accomplira (Es 19:23-25) : "Il y aura une route d'Egypte en Assyrie... Israël sera unie à l'Egypte et à l'Assyrie, et ces pays seront l'objet d'une bénédiction. L'Eternel des armées les bénira, en disant : Bénis soit l'Egypte, mon peuple, et l'Assyrie, oeuvre de mes mains, et Israël mon héritage".
 
Pour finir, la réponse du psalmiste (Ps 64) exposant la stratégie divine est intéressante : "Dieu lance contre eux ses flèches ; soudain les voilà frappés : leur langue a causé leur chute". Les paroles de malédiction à l'encontre d'Israël sont comme des boomerangs. Cela vaut pour Mahmoud Abbas, mais aussi pour les leaders européens, pour l'ONU et tous ceux qui fustigent injustement le peuple juif et l'Etat hébreu. Il suffit de lire Genèse 12:3 pour comprendre les principes bibliques : "Je bénirai ceux qui te béniront (Israël), et je maudirai ceux qui te maudiront".
'Am Yisrael 'hay - Israël est vivant !

Posté par framboisiers à 19:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

11 avril 2015

Monte sur une haute montagne

9 Monte sur une haute montagne, Sion, pour publier la bonne nouvelle; Elève avec force ta voix, Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle; Elève ta voix, ne crains point, Dis aux villes de Juda : Voici votre Dieu !
10 Voici, le Seigneur, l'Eternel vient avec puissance, Et de son bras il commande; Voici, le salaire est avec lui, Et les rétributions le précèdent. 11 Comme un berger, il paîtra son troupeau, Il prendra les agneaux dans ses bras, Et les portera dans son sein; Il conduira les brebis qui allaitent.

FB_IMG_1422818217851

Posté par framboisiers à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2015

Une FEMME PEINTRE à couper le souffle

Monique Radenac

Je n'ai pas encore VU sa peinture mais entre'aperçue derrière la vitrine de la Galerie du Montparnasse en courant après mon train un vendredi soir... coup de foudre !! Hélas, le lundi suivant les toiles avaient été décrochées !

J'ai du mener l'enquête, contacter la Mairie du XIVe arrondissement et reçu 2 noms d'artistes. Monique Radenac, quand j'ai découvert les images liées à son nom sur Internet, immédiatement l'émotion est revenue...

Cette toile-là est probablement celle qui me bouleverse le plus. 

Posté par framboisiers à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 août 2014

LE SALUT VIENT DES JUIFS de Bernard Fauvarque

Excellent ouvrage suivi d'annexes fort utiles, liens adresses, personnalités Chrétiennes engagées etc.

 

carnet de voyage NIVERNAIS145

 

carnet de voyage NIVERNAIS143

 

carnet de voyage NIVERNAIS144

 

 

Posté par framboisiers à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


28 juillet 2014

Lettre d'ISRAËL

Bonjour,
Le contact avec certains d'entre vous s'est un peu perdu depuis que j'ai fait mon alyah (immigration en Israël) en 2009, et j'ai très très longtemps hésité et repoussé l'écriture de ce mail, mais le voilà. 
"
​t​
zeva adom" ce matin. La sirène retentit.
On prend les clefs, le téléphone, et on va dans la cage d'escaliers, l'endroit le plus sécurisé de l'immeuble, parce qu'il n'y a pas pièce blindée dans l'appartement.
Et on attend. Avec les voisins. Boum. Cette fois, c'était tout près.
Deux roquettes du Hamas ont été interceptées par le dôme de fer.
On rentre.
Et on prie que personne n'ait été tué.
Voilà 18 jours que nous vivons cette situation dans tout le pays. 
Les habitans du sud, Sderot, Asdod, Askelon, vivent ça depuis 13 ans !!
J'ai regardé le journal de France 2 hier soir, avec le images de l'école de l'UNRWA au centre des combats, et le commentaire du journaliste : Tsahal a refusé l'évacuation humanitaire de l'école.
Vraiment difficile d'entendre ça, dans la mesure où Tsa​h​al passe une grande partie de son temps à veiller à ce que les populations ne soient pas au milieu des tirs. Mais soit... une désinfo de plus de la part de France 2.
On entend à longueur de discours qu'Israël fait un génocide dans la bande de Gaza.
Si notre volonté était de faire un massacre dans la bande de Gaza, ce n'est pas 800 morts qu'il y aurait après ces 18 jours. Ce serait des milliers. 
Savez-vous que Tsa​h​al a ouvert un hopital de campagne pour soigner les blessés palestiniens, et que le Hamas a tiré dessus ???
Plus de 2000 roquettes ont été tirées sur Israël depuis 18 jours.
Etant donné que le but du Hamas est de tuer le maximum d'Israéliens, permettez-moi un petit calcul, en imaginant que nous n'ayons ni le dôme de fer, ni les pièces blindées. En enlevant arbitrairement 500 roquettes qui pourraient tomber dans des terrains vagues, il reste 1500 atteignant des immeubles, et les centres ville.
Combien de victimes pensez-vous que ça aurait pu faire ?
Disons, en moyenne, 3 victimes par roquettes (ce qui est certainement très en dessous de la réalité)
1500 x 3 = 4500 morts. Sans compter les blessés.
Combien d'enfants sur ces 4500 victimes ??? 
Je vous laisse y penser seuls.
Mais Israël protège sa population, et nous respectons les consignes de sécurité. 
Et nous voyons aussi chaque jour les miracles et le prodiges de la protection de Dieu lui-même.
Je pourrais​ vous écrire toute la journée par rapport à ce qui se passe réellement ici.
Mais ce n'est pas le but de ce mail. 
Le but de ce mail est de vous demander de réfléchir.
Il y a maintenant de nombreuses possibilités de trouver des informations pour comprendre ce qui se passe vraiment ici. ("i24news", sur le net par exemple)
Quand je vois ce qui se passe en Europe en ce moment, aussi bien par rapport aux différentes "manifestations" remplies de violence et d'antisémitisme, que par rapport à la montée d'un islam de plus en plus radical, ce qui se passe ici, n'est qu'une introduction à ce qui arrive chez vous. Et je ne peux pas ne pas vous écrire.
Quand on commence à toucher aux Juifs, on sait que le jugement de Dieu est en route.
S'il vous plait, réfléchissez. 
L'esprit de mort qui agit en ce moment par les organisations terroristes islamistes, dans la bande de Gaza, ou dans les pays islamistes où les chrétiens sont massacrés, cet esprit ne s'arrêtra pas aux frontières de l'Europe.
Nous sommes très très loin de nous réjouir de la souffrance de la population de Gaza. Et encore moins du nombre de morts qui grandit chaque jour.
Notre seul but, c'est de vivre en paix sur cette terre.
C'était aussi le but des 33 soldats qui ont sacrifié leur vie depuis 18 jours. Et de tous ceux qui sont sur le terrain en ce moment.
S'il vous plait, réfléchissez, et ne prenez pas pour argent comptant ce que vous recevez des informations nationales. 
Je pense à vous,
Nadine

Posté par framboisiers à 12:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2014

Naftali, Gilad et Eyal

Tout un peuple a passé la nuit dans les prières et les larmes. 

התכנסות ספונטנית בכיכר רבין בתל אביב (צילום: ירון ברנר)

Naftali 16 ans - Gilad 16 ans - Eyal 19 ans

"Je vous ai choisis, vous seuls parmi toutes les familles de la terre." Amos 3 v.2

Posté par framboisiers à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2014

L’Éternel a dit

Je leur donnerai un nom éternel, 

Qui ne périra pas.
Et les étrangers qui s'attacheront à l'Eternel pour le servir,

Pour aimer le nom de l'Eternel,

Pour être ses serviteurs,
Tous ceux qui garderont le Shabat, pour ne point le profaner,

Et qui persévéreront dans mon alliance,

Je les amènerai sur ma montagne sainte,

Et je les réjouirai dans ma maison de prière ;

Leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréés sur mon autel ;

Car ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples,

Le Seigneur, l'Eternel, parle,

Lui qui rassemble les exilés d'Israël

Je réunirai d'autres peuples à lui, aux siens déjà rassemblés.

ESAÏE 56 - 5 à 8

DSC_0100

Posté par framboisiers à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2014

Une image provoc'

Et voilà l'image du pape devant... "le mur" ; en Israël.
Si c'est pas de la provoc'

C'est en tout cas CONSTERNANT.

Pauvre monde.

Posté par framboisiers à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 avril 2014

Magnifique témoignage de DIDIER LONG

Ecoute…

Je me suis souvent demandé pourquoi la Règle de saint Benoit qui est la Règle des moines d’Occident commence par le mot Ecoute : ausculta o filii, Ecoute ô mon fils la parole de D.ieu. Et la grande prière juive aussi  « Chema Israel Ado-nai éloénou Ado-nai e'Hade, Vea avta ete Ado-nay eloekha bekhol levavkha » (chanté). « Ecoute… tu aimeras… de tout ton cœur » Les moines chrétiens et les juifs disent les mêmes mots : « Ecoute ! ».

Forcément il doit y avoir un truc à entendre. C’est toute l’histoire de ma vie. Il y a Quelqu’un qui nous appelle.

1980, je suis  ouvrier chez Michelin à Clermont-Ferrand. J’ai 15 ans, je travaille 40 heures par semaines, onze mois sur douze, une sorte de bagne à ciel ouvert. L’atelier devant une fraiseuse au mois de juillet c’est le pavillon témoin de l’enfer sur terre. Un bruit !!!

17 ans. Changement de route. Après une dépression, le bruit sans doute… un ami m’aide. Il lit la Bible. Je lis l’histoire d’Abraham, de Job de tous ces types qui ont tout perdu, leur pays, leur famille, leur fortune, leur espoir sur cette terre et à qui D.ieu d’un coup promet le Ciel. Comme Abraham : « Lekh Lekha, Va, Va, quitte ton pays, le lieu de ta naissance, la maison de ton père et tu iras vers le pays que je t’indiquerai… » Il est appelé, et Abraham part. Et à la fin de sa vie Dieu appelle encore Abraham : « Lèves-toi, Prends ton fils unique, celui que tu aimes Isaac, Lekk Lekha, part, part au pays de Moriah, et tu l’offriras en sacrifice sur la montagne que je t’indiquerai. » Ça se passe la nuit, dans la Bible D.ieu agit la nuit, la création du monde, la sortie d’Egypte, le ligature d’Isaac, la Rédemption, c’est la nuit comme dans nos vies. Et D.ieu appelle… L’Eternel appelle des gens sans importance ou des inconnus comme Moïse « Va parler à ce peuple ! » qui répond « Mais je suis bègue ! » ou les prophètes comme Amos derrière le troupeau. Je me dis : mais c’est moi ça ! Et je pars.

J’ai vingt ans, et je rentre comme moine bénédictin à l'abbaye de la Pierre qui Vire dans le Morvan. On m’appelle frère Marc. Il fait 15 degrés dans ma cellule et je me lève de deux à trois heures du matin pour prier. Pas de viande, pas de vin, prie et travaille. Le silence du cloître, on n’entend que le bruit du tissu des frères qui marchent en silence. Cent frères, au fond de la forêt du Morvan. Des athlètes de D.ieu. Toujours à l’Ecoute. Ecoute, le premier mot de la Règle. D.ieu parle, par l’Ecriture. Un de ces poèmes que nous disons sept fois le jour dont la nuit de 2 à 3 heures du matin, un psaume, dit : « Les cieux racontent la gloire de Dieu, le firmament chante l’ouvrage de ses mains, pas de paroles dans ce récit pas de voix qui s’entende mais sur toute la terre en parait le message et la nouvelle jusqu’aux limites du monde ». Le moine est là pour écouter l’appel comme une oreille qui attend la parole. Celle de la vie qui nous appelle.

Mais Dieu va m’appeler comme je ne l’attends pas.  Au bout de dix ans… il m’envoie une journaliste qui vient m’interviewer ! Et moi je réponds à cet appel. Je tombe amoureux. Bien sûr je me tais, j’étouffe cet appel.

Mais cet appel me travaille et me brule. Je  quitte donc la vie monastique et je vais vivre à Paris. Je suis chez mon petit frère. Un appel téléphonique ! Oui messieurs dames un appel téléphonique. Ce n’est pas Dieu ! C’est elle !  « Allo, vous frère Marc ?  vous vous souvenez de moi… » Je la rencontre et elle tombe enfin amoureuse de moi !

Le coup de fil de Dieu !!!

Bon, elle a deux enfants, on a fait deux autres. Depuis 19 ans Marie-Pierre est ma femme.

Mais vous savez le problème de l’appel c’est qu’on oublie vite. Mais l’appel lui ne vous oublie pas.

Je suis donc rentré dans le monde et pendant quinze ans je ne me suis pas arrêté. J’avais tellement de temps à rattraper !!!

Je suis d’abord devenu directeur de production pour un CD-ROM sur la Bible, puis un autre CD Rom sur Jeanne d’Arc, vous savez cette fille qui entend des voix ! Ensuite j'ai conçu le site e-Commerce fnac.com. Ensuite je suis devenu consultant e-commerce chez McKinsey. Et ensuite j’ai fondé mon cabinet de conseil en e-commerce pour les directions générales. Comme on fait de l’Internet ça n’arrête jamais ! Et 12 ans après je fais toujours ça.
En parallèle j’ai aussi avancé dans ma recherche de Dieu. J’ai réfléchi sur Jésus, sur la Bible, sur ce que je croyais. J’ai écrit dix livres sur Dieu. Mais je devais être devenu un peu sourd. Et comme d’habitude c’est Dieu qui m’a appelé alors que moi j’avais un peu oublié mon vieil ami. Ou plutôt ça m’embêtait un peu d’en entendre parler.

C’était le premier janvier 2010. Il était dix heures du soir et le téléphone a sonné. Au bout du fil il y a Isabelle la femme de mon meilleur ami. Jean-Louis. Et elle me dit que mon ami est mort, le matin même, emporté par une avalanche. Elle est seule avec ses quatre enfants. Je prends ma voiture et je suis pars dans la nuit. En général c’est la nuit que la vie nous appelle.

Vous savez j’ai enterré plein de moines. La mort ne m’a jamais fait peur. Mais là il y a quelque chose qui a changé en moi. Une sorte d’appel est venu au fond de moi du fond des âges. Je me suis raccroché à la Bible qui m’avait mis en route. Je suis revenu aux mots de la Bible, et sur sa tombe ils ont jailli de moi en hébreu.

Comme si dans ma détresse une voix m’appelait comme une mère appelle son enfant, mais en hébreu. C’est bizarre mais c’est comme ça. Et c’est un long chemin qui a commencé, j’ai commencé à prier avec une autre langue que j’avais apprise il y a très longtemps au monastère. Mais pour moi cette langue est devenue vivante. J’ai commencé à prier, à penser, à rêver en hébreu.

Et en faisant cela j’ai essayé de comprendre les évangiles autrement. En hébreu. J'ai changé de point de vue. J’ai pratiqué le judaïsme, le shabbat. En réfléchissant,  en écoutant l’hébreu, en redisant les mots de jésus sans sa langue maternelle, de chrétien, je suis devenu juif. Mon fils m’a dit : « Tu es comme un arbre qui a creusé ses racines vers l’eau et tu es devenu juif, c’est normal papa ! »

Je suis donc allé voir les juifs et quand je suis entré dans la synagogue j’ai entendu cette langue qui m’appelait et que parlaient tout un tas de gens autour de moi.  Des juifs des Mellah de Marrakech et de Meknès, le rabbin Harboun, qui parlaient cette langue qui m’appelait depuis des millénaires. C’est comme ça que je suis devenu juif, un juif religieux. Je suis devenu un de ces hommes de la Bible qui ont tout quitté et couru après la voix qui les appelait pour suivre une étoile.

Je vais vous dire ce que je crois fondamentalement.  Nous sommes sourds de naissance. Nous remplissons nos vies de paroles, de bavardage, de croyances, de préjugés. Tout cela n’a absolument aucune espèce d’importance. On va toujours plus loin avec sa vulnérabilité qu’avec sa forces, avec ce qu’on ne sait pas encore qu’avec ce qu’on a déjà appris.

Pour écouter il faut être dépouillé, humble. Et nous n’en avons pas du tout envie. Mais la vie se charge de nous faire entendre raison.

En réalité nous avons tous été appelé dès que nous sommes sortis du ventre de notre mère. Nous avons été appelés par notre nom. Nous avons appris une langue que d’autres ont inventé pour nous.

Il nous faut donc partir au désert de notre cœur, nous oublier un instant et là au fond de nous il y a une voix Il reste toujours au fond de nous une voix qui nous appelle de très loin, du fond de l’humanité, qui nous appelle à la liberté.

Si nous savons faire silence, nous devenons vulnérables, nous devenons capables d’entendre les autres. Nous nous apercevons alors qu’il y a des tas de gens autour de nous qui ont besoin de nous, qui nous appellent. Leur faiblesse, leur vulnérabilité, leur fragilité attend notre réponse. Chacun de nous a une vocation, est appelé. Pour cela il nous suffit d’écouter.

Alors je vous en supplie, arrêtez-vous un instant, caque matin, essayez simplement d’ouvrir la porte de votre cœur, juste un instant, et d’écouter votre enfant, votre femme, la journée qui commence. Ecoute… c’est le secret du bonheur.

Comme disait mon premier maître :

« Quand brille la lune, le plus malheureux n’est pas l’aveugle… mais le muet… »

DSCN0689

 

Son blog est ici.

Posté par framboisiers à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,